Vous êtes ici
Accueil > Actualité locale > CP – Pour la défense de nos libertés individuelles et collectives, retrait de la proposition de loi « sécurité globale »

CP – Pour la défense de nos libertés individuelles et collectives, retrait de la proposition de loi « sécurité globale »

L’Assemblée nationale a voté ce jour, mardi 24 novembre, en première lecture, la proposition de loi «Sécurité globale».

Cette loi installe un climat d’insécurité sur nos libertés fondamentales.

Son article 24 prévoit de compléter la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse en punissant d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait « de diffuser le visage ou tout autre élément d’identification d’un agent de la police nationale ou de la gendarmerie autre que son numéro d’identification individuel lorsqu’il agit dans le cadre d’une opération de police ».

Cette loi, qui devait conforter la police municipale dans ses prérogatives notamment mais également poser un cadre légal précis aux conditions d’exercice de la sécurité privée, a dévié de son but initial et porte désormais atteinte à la liberté d’information du fait de l’ambiguïté de son article 24.

Cet article constitue un glissement dangereux vers une dérive autoritaire de l’État contraire à nos valeurs républicaines.

Cette atteinte est pour nous contraire aux valeurs que nous défendons.

Aussi nous nous joignons à l’appel lancé par les associations et syndicats et nous appelons à se rassembler le samedi 28 novembre à 10H30 place Saint Roch à Mont-de-Marsan.

C’est la transparence qui protège.

C’est la connaissance de la vérité qui nourrit la confiance

Laisser un commentaire

Top