Vous êtes ici
Accueil > Actualité locale > Profession de foi de Boris VALLAUD

Profession de foi de Boris VALLAUD

Madame, Monsieur,
Dimanche prochain, vous aurez à élire le nouveau député de la circonscription pour succéder à Henri Emmanuelli, homme de conviction et d’engagement qui pendant près de 40 ans a présidé aux destinées des Landes et porté haut les idées de progrès, d’égalité et de justice sociale. Je veux rendre hommage à son action et à sa détermination sans faille pour défendre notre territoire, préserver nos traditions, préparer notre avenir, être aux côtés tant de celles et de ceux qui entreprennent, qui s’engagent, que de celles et de ceux qui souffrent pour ne laisser personne au bord de la route.
J’ai pris l’engagement, comme il me l’a demandé, de défendre cet héritage et de le faire grandir avec la même énergie et la même détermination.
Cet héritage il vous appartient aussi, à vous, de le défendre dans les urnes.
Les élections présidentielles des 23 avril et 7 mai ont délivré des messages forts et exigeants : la volonté de rajeunissement et de renouvellement des personnes et des pratiques, la volonté de sortir des postures et des débats stériles pour servir l’intérêt général.
Je fais miens ces objectifs et je serai demain aux côtés de celles et de ceux qui se battent pour avancer contre ceux qui voudraient que rien ne change ou que tout recule.
Je serai la voix forte de celles et de ceux qui souffrent de la mondialisation déloyale, aux cotés des travailleurs qui ont besoin de sécurités nouvelles dans un monde qui change du fait, notamment de la révolution numérique à l’œuvre.
Je serai la voix forte de l’agriculture paysanne qui veut vivre de son métier et croit en son modèle, de la jeunesse impatiente de s’engager et qui mérite notre confiance, de celles et de ceux qui, chaque jour, prennent des risques pour faire vivre nos entreprises et développer nos emplois mais aussi des retraités qu’on voudrait faire passer pour des privilégiés.
Je le ferai dans un esprit constructif, ne cédant ni à la facilité de l’opposition systématique à un Président de la République que je connais fort bien, lorsqu’il s’agira de défendre des droits nouveaux pour nos concitoyens, ni au confort d’un soutien aveugle à des propositions parfois libérales et dangereuses qui heurteraient mes convictions. Je le ferai convaincu qu’il existe un espace politique pour une nouvelle génération de parlementaires désireux de refonder une gauche de progrès.
Je fais le pari de l’intelligence, celui d’une gauche qui ne se renie pas mais qui regarde le monde tel qu’il est, celui d’une gauche responsable mais qui sait tracer les contours d’un futur désirable pour tous.
Je suis prêt à aller de l’avant et à soutenir ceux qui luttent pour un monde meilleur. Encore faut il que je puisse me prévaloir de la force de votre confiance.
C’est à vous qu’il appartient d’en décider !
Boris Vallaud

Laisser un commentaire

Top